Astuces de Cuisine

Bien choisir la viande de volaille en magasin

Faire attention à la fraîcheur et à l'origine européenne certifiée des produits.

En Europe nous avons la chance d’avoir des règles très strictes et uniformes à propos des aliments. Concernant le secteur de la volaille, cela signifie que les producteurs de tous les États membres respectent des réglementations strictes en matière de bien-être animal, de sécurité alimentaire et de production durable afin que les consommateurs soient sûrs d’acheter des produits de volaille de qualité supérieure. 

La viande de volaille fraîche est facilement identifiable dans les supermarchés et dans les rayons frais. Pour une identifier une volaille de bonne qualité, il faut que la chair ne soit pas sèche, de couleur rose lumineuse et humide. En outre, l’odeur ne doit pas être désagréable. 

La viande congelée ne doit pas être recouverte d’une couche de glace et, dans le cas de viande fraîche préemballée, l’emballage ne doit pas être gonflé. Si la viande de volaille passe ces tests, il n’y a rien à craindre. Il ne vous reste plus qu’à récupérer votre achat congelé ou surgelé et le mettre le plus rapidement possible au frais en le transportant dans un sac isotherme afin de ne pas interrompre la chaîne de réfrigération.

Stockage de la viande de volaille

Bien refroidir, bien fermer

A la maison, il est préférable de déballer immédiatement toute viande de volaille achetée au rayon frais ou traditionnel de votre commerçant, de la placer dans un récipient, de la recouvrir d’un film alimentaire et de la manger le plus tôt possible, c’est-à-dire dans les deux à trois jours suivant l’achat. Pour les produits disponibles en rayon, une date de consommation est indiquée sur l’emballage qui doit être scrupuleusement respectée.

Au lieu de la poser dans un récipient hermétiquement fermé, la viande de volaille peut être placée dans une marinade d’huile, d’herbes et d’épices qui la protège de l’oxydation tout en l’aromatisant.

La température de stockage optimale se situe entre 0 ° C et 4 ° C. Dans le réfrigérateur, cela est généralement atteint dans la section inférieure. Cependant, l’endroit le plus approprié peut varier selon le réfrigérateur utilisé. En règle générale, le réfrigérateur ne doit pas être trop plein pour que l’air puisse bien circuler et que les aliments se refroidissent correctement. De plus, la viande de volaille crue ne doit pas être stockée directement à côté des aliments qui doivent être consommés crus. La viande de volaille cuite peut être conservée au réfrigérateur pendant un ou deux jours si elle est bien refroidie et de préférence dans un récipient hermétique. 

La viande de volaille congelée doit être conservée au congélateur à -18°C et être consommée avant la date de péremption. Il est conseillé d’emballer vos produits de volaille dans des sacs de congélation avant de les congeler. Avec cette méthode de congélation, il est possible de consommer la viande sous 10 mois.

La viande de volaille ne doit jamais être décongelée à température ambiante. Idéalement, la décongélation doit être effectuée lentement au réfrigérateur dans un tamis au-dessus d’un bol afin que le liquide de décongélation puisse s’égoutter. Pour 500 grammes de viande de volaille, cela prend environ cinq heures afin que le produit soit décongelé correctement. Pour un poulet entier ou une dinde, vous devez prévoir 24 bonnes heures de décongélation.

Une autre alternative est possible : le dégivrage à l’eau froide. Cependant, la viande doit être bien emballée et les volailles entières doivent être placées poitrine vers le bas dans un bol d’eau froide.

Pour information, si vous faites décongeler une volaille au micro-ondes, elle doit être cuite immédiatement après.

Préparation de de la viande de volaille

Lavage des mains et cuisson

Les bactéries se trouvent sur tous les aliments naturels et non transformés. Les normes d’hygiène élevées de l’UE à toutes les étapes de la production jusqu’à la commercialisation garantissent que  nous pouvons consommer de la viande de volaille en toute sécurité. D’autres pays en dehors de l’UE ont une approche totalement différente : les normes d’hygiène pendant tout le processus de production sont beaucoup moins strictes et la sécurité n’est obtenue qu’en traitant le produit final avec des solutions chimiques, telles que le chlore, ce qui est impensable (et bien sûr interdit) pour les producteurs européens. 

Si les normes d’hygiène sont correctement respectées, les germes naturels ne sont pas transférés vers d’autres aliments qui sont ensuite consommés crus. Concrètement, cela signifie qu’il faut se laver les mains avant et après le contact avec la viande et utilisedes planches à découper et des couteaux différents pour la viande de volaille et pour les autres aliments crus. 

En effet, c’est totalement contre-productif car ça ne détruit pas les germes naturels. Au contraire, le lavage crée un risque de transmission de bactéries à d’autres aliments crus. 

Il est beaucoup plus important de bien cuire la viande. La volaille est « bien cuite » lorsque la couleur de la viande a viré au blanc, que le jus de viande incolore s’échappe ou lorsque la température centrale est à 70 ° C pendant deux bonnes minutes lorsqu’elle est percée dans la partie la plus épaisse. 

Différentes manières de préparer la viande de dinde

Morceaux Manières de préparer la viande
Dinde entière Dinde rôtie et braisée
Cuisse de dinde (haut et bas de la cuisse) Dinde braisée, ragout de dinde
Poitrine de dinde Dinde entière farcie, braisée, rôtie ou en escalope